Fandom

Wiki NCIS

Reconnaissance de dette (L.A.)

1 285pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Reconnaissance de dette
Reconnaissance de dette
Saison
Épisode

10
Titre (V.O.)
The Debt
Première diffusion (USA)
22 novembre 2011
Première diffusion (France)
8 juin 2012
Écrit par
Dave Kalstein
Dirigé par
Steven DePaul
Épisode précédent
Épisode suivant


Reconnaissance de dette (VO: The Debt) est le dixième épisode de la troisième saison de NCIS: Los Angeles.

SynopsisModifier

Une enquête bâclée force Hetty à congédier Deeks et à le renvoyer au LAPD. Entre-temps, des adieux touchants entre Kensi et Deeks font ressentir à cette dernière, des émotions auxquelles elle ne s'attendait pas envers son ex-collègue.

Intrigue de l'épisodeModifier

310 LA.png

Près du Dodger Stadium, un homme de couleur fait son jogging quand un type surgit devant lui : un néo-nazi – armé. Le runner lève aussitôt les mains, supplie qu’on ne lui fasse pas de mal...L’agresseur a l’air un peu surpris – il demande : «  Vous êtes bien Clarence Fisk ? » Il a à peine fini sa question qu’un troisième gars déboule sur le skinhead, le jetant à terre. Il lâche son arme, Fisk l’éloigne du pied. Il se penche sur le type qui grogne et essaie de se relever. Il l’appelle Adolf, et lui explique que ne pas apporter d’arme à un rendez-vous est un de ses principes. Il se relève et ajoute que si l’autre dit encore son nom en public, il le tuera. D’autres hommes de Fisk empoigne le néo-nazi et le pousse sur le chemin. Fisk lui dit de passer devant.

Plus loin, Sam avec des jumelles et Callen avec l’appareil photo n’ont pas perdu une miette de la scène. G dit à Kensi de prévenir la police, afin qu’elle reste en arrière maintenant que le contact a été établi entre Fisk et les aryens. Elle est avec Deeks dans sa voiture. Sam ne peut s’empêcher d’admirer la classe de Fisk, ce –je-ne-sais-quoi qui ne s’enseigne pas, ce mélange de panache et d’audace qui tombe toujours juste : la grâce du vol du papillon, l’efficacité de la piqure d’abeille. Bref, la classe reconnaît la classe ! Callen se contente de demander à son papillon de voler derrière lui...Sam le suit, souriant, non sans avoir levé les yeux au ciel ! Cause toujours...

Dans la voiture de Kensi, la jeune femme rouspète. Ils devraient être avec Sam et Callen au lieu d’être coincés à l’arrière comme ça. Deeks trouve ça plutôt bien : ses jumelles ont accroché une jeune femme qui court, et le spectacle est à son goût ! Au point de ne pas vraiment écouter les doléances de sa partenaire, ce qui l’énerve encore plus !

Fisk et ses hommes arrivent sur une aire de piquenique où les attendent d’autres néo-nazis. Il s’assoit en face de leur chef, qui réclame le RDX. Fisk veut d’abord voir comment il pourra être payé. Son interlocuteur attrape une mallette et commence à taper sur le clavier de son ordinateur portable.

Deeks qui se rince toujours l’œil voit surgir un type devant la joggeuse. Il l’agrippe et lui dit que le chemin est fermé- c’est un néo-nazi qui manifestement protège la rencontre. Mais la jeune femme ne compte pas se laisser faire – contrairement à ce qu’espéraient les deux agents. Elle attrape son téléphone, « pour voir ce que la police va en dire ». Evidemment l’autre n’apprécie pas, et la jette à terre. Deeks prévient Callen et Sam par radio de ce qui se passe, mais G leur répond de ne pas bouger. La jeune femme, hors d’elle, essaie de se relever, le type la gifle et c’est une vraie bagarre qui s’engage. Sauf que le type est un grand costaud. Deeks ne peut rester sans rien faire devant le déséquilibre des forces : il jaillit de la voiture ; Kensi n’apprécie pas vraiment, mais le suit. Il hurle, Hé, police ! L’agresseur lâche la fille et demande en retour si ce héros veut mourir. Et il met sa main dans sa veste. Deeks lui hurle de ne pas faire ça, mais comme la main ne s’arrête pas, il tire...

Le coup de feu et les cris d’effroi de la joggeuse alertent les participants de la réunion. Fisk se lève et se sauve avec ses hommes, les autres font de même.

Callen prévient Eric que leur action est foutue.

Kensi calme la jeune femme qui sanglote- elle a vraiment cru que le type allait la tuer. Deeks fouille les poches du mort...mais ce n’est pas une arme qu’il y trouve : seulement un téléphone !

NCIS LA générique.png

Deeks est dans le gymnase, et frappe violemment le sac de boxe. Kensi essaie de le réconforter. Mais Marty s’en veut : il a déjà tiré bien souvent sur des gens, depuis qu’il a flingué son père à 11 ans. Tous le méritaient. Kensi tente de le réconforter : le dernier en date était recherché depuis 2004 pour meurtre. Deeks continue son raisonnement : son badge de police fait de lui un type qui sait quand user de son arme. S’il a perdu cette compétence, il n’est plus qu’un voyou avec un flingue. Kensi aurait fait pareil, et l’assure qu’elle est là pour lui. Mais Marty reste lointain, et retourne à sa boxe. Elle tourne les talons...

Elle rejoint Sam et Callen qui regardent la photo du type mort sur l’écran près des bureaux. Callen lui dit que la police les rend responsables d’avoir fait fuir Fisk, que donc elle annule leur boulot en commun et va partir seule en chasse. Kensi répond que Deeks a fait appel à son jugement ! Mais Sam ajoute que leur cible est toujours dans la nature avec 20 pains d’explosifs. Donc, Marty ayant tué un homme désarmé, comme il est de la police et non du NCIS, ses copains vont se charger de lui- une suspension éventuelle, sans doute pas très longue ; et pendant ce temps eux, délivrés des flics, seront sans doute plus efficaces. Il n’est pas normal que Fisk leur échappe depuis si longtemps, il a peut-être une taupe dans la LAPD. Seuls, ils ont plus de chance de l’attraper et de récupérer le RDX. Pour Deeks, tout ce qu’ils peuvent lui offrir, c’est un support moral. Kensi préfère ne rien ajouter, et tourne les talons, déçue et énervée. Callen se rapproche de Sam : les choses pourraient mal tourner. Sam soupire que c’est déjà le cas...

Dans un commissariat de police, un type parle avec Hetty. Il lui dit qu’il court après Fisk depuis 15 ans – et qu’il n’a jamais réussi à le coincer pour tous les meurtres qui lui sont attribués. Hetty se dit désolée de ce qui est arrivé. L’homme rebondit. Deeks est talentueux, mais ne s’est jamais intégré chez eux. Alors quand elle est venue le réclamer, il a cru naïvement qu’il trouverait au NCIS un vrai chez-lui. Et voilà que maintenant il tire d’abord et pose les questions ensuite ! Que lui ont-ils fait ? Hetty se renfrogne : pour elle Deeks a vu une menace et a agi en conséquence. L’homme élude : on verra ce qu’en pensent les affaires internes...

Au bureau, Deeks dégringole les escaliers avec Kensi, Sam et Callen sur leurs talons. Il sait que Fisk est un vieux briscard, la police ne peut mettre pas lui mettre la moindre amende sur le dos. Mais vendre des explosifs militaires volés à des « suprématistes blancs» relève du NCIS. Ils rejoignent Nell et Eric. Le type qui parlait avec Hetty est le lieutenant de police Roger Bates, le responsable de la force « anti-Fisk ». L’un des meilleurs, et pourtant dans ce cas totalement impuissant. Eric leur apprend que Fisk vient juste d’appeler son avocat, Monica Lee. Elle l’a défendu 14 fois en justice sans jamais perdre. Callen y voit la preuve d’une aide interne- reste à trouver la taupe. Nell suggère de commencer par Angela Tully, chargée au sein du bureau du procureur du dossier Fisk.

A cet instant, Hetty surgit et s’adresse à Deeks : la police vient de rompre ses liens avec eux. Un officier de liaison n’a plus lieu d’être. Ajoutant qu’elle est désolée, elle repart aussitôt. Kensi a peur de comprendre, alors Deeks met les points sur les i : Hetty vient de le virer ! Consternation générale...

310 LA 2.png
310 LA 3.png










Kensi ne comprend pas pourquoi il ne démissionne pas tout simplement de la police pour intégrer le NCIS ! Mais Deeks sait que les affaires internes ne vont pas le lâcher, qu’il y aura un procès, et que si un juge trouve des preuves d’une faute, c’en sera fini de sa carrière ! Cela lui fait un choc de s’entendre dire ça. Il se secoue : autant y aller tout de suite. G se lève pour lui dire de s’accrocher, ils se donnent une accolade. Puis Deeks se tourne vers Sam qui refuse aussitôt de faire pareil ! Deeks ironise : c’est normal puisqu’il ne l’a pas encore invité au restaurant. Sam se lève : Marty lui a souvent tapé sur les nerfs, ils ne peuvent pas être plus différents ; et pourtant il a rendu l’équipe meilleure ! Ils se donnent une poignée de main appuyée. Enfin, Deeks se tourne vers Kensi, qui détourne le regard. Il jette un coup d’œil à Callen qui comprend et lance qu’ils ont encore à poursuivre...c’est Kensi qui finit sa phrase. Elle s’est levée, fixe Deeks. Sam et G s’éclipsent discrètement. Kensi contourne son bureau, son visage est maintenant tout près de celui de Deeks. Elle aimerait qu’il dise quelque chose. Il se détourne pour attraper un carton rempli de ses affaires, et le tenir contre sa poitrine, comme un bouclier. Elle a quelque chose à dire, elle. Elle aimerait qu’il l’aide à le sortir. Sauf qu’il pense que ce n’est pas le bon moment, et que loin d’avoir quelque chose à ajouter, il aimerait prendre le temps d’y penser ! Bref, il l’appellera ; et ils mettront les choses au clair ; comme ils font toujours. Et le voilà parti – la laissant incrédule, irritée, perdue...

Dans le vestiaire, Callen cherche une tenue pendant que Sam se contente d’ajouter un collier à ses propres vêtements noirs. Ils espèrent que l’avocate laissera échapper une info qui pourra leur permettre de remonter la chaine. G montre fièrement la chemise rose et la veste noire qu’il a trouvées – Sam le douche : la classe regarde...et ne reconnait rien ! Cette fois c’est Callen qui maugrée le « Cause toujours ! ».

Les voilà dans un bureau-bibliothèque, meublant le temps en admirant les livres ou les bibelots, quand Monica Lee fait enfin son entrée. Voilà donc Sam Burton et son associé Mr Carl – qui notamment lui blanchit son argent (regard noir de Callen). Mr Carl est très nerveux : il aide Fisk à négocier un contrat avec les Aryens Lowriders, et vient de recevoir la visite de la police et du NCIS une heure plus tôt. Mais Monica les toise ! La force conjointe n’existe plus ! Un peu estomaqués, les deux agents digèrent la nouvelle, et changent leur fusil d’épaule : ils annoncent à l’avocate qu’ils ont maintenant la preuve qu’il y a une taupe au sein de la police, et qu’ils vont la démasquer. Elle leur tourne le dos et quitte la pièce ; leur donnant envie de savoir où elle court aussi vite !

Deeks entre dans le bureau de Bates. Celui-ci s’étonne que le NCIS n’ait pas fait plus d’efforts pour le garder – et refuse de le remettre sur l’affaire Fisk ! Il lui ordonne d’aller se faire couper les cheveux et se raser et de déterrer son uniforme : il est affecté à la circulation jusqu’à son audition. Deeks ricane et accepte la coupe de cheveux- Bates ne sourit pas.

Hetty est à son bureau, assise en face de Kensi. Celle-ci est amère, Deeks avait voulu partir le plus vite possible. Hetty lui pose la question qui fâche : est-elle en pétard parce que Deeks était un bon équipier ou pour quelque chose de plus ? Parce que dans la 2ème hypothèse, il vaut peut-être mieux qu’il soit parti... Kensi n’a pas le temps de répondre : son téléphone vibre. C’est un numéro de la police, mais au-lieu de la voix de Deeks qu’elle espérait, c’est celle de Bates. Il veut la voir. Elle lui promet de le rappeler dès que possible.

Deeks se trouve devant la vitrine d’un coiffeur. Il hésite et se décide à entrer quand le reflet d’une voiture garée derrière lui le fait changer d’avis. L’air de rien, il longe l’avenue...et la voiture le suit. Il démarre alors en courant et tourne sur sa gauche. Les pneus de la voiture hurlent derrière lui. Deeks attrape au vol une brique sur un tas de gravas, et se poste un peu plus loin derrière un mur. Quand la voiture passe à sa hauteur, il jaillit, explose la vitre du conducteur avec la brique, et extrait le type à travers la fenêtre. Il le jette par terre, et le maintient au sol malgré ses protestations. Le gars lui dit alors que c’est un peu excessif, et Deeks le reconnaît ! C’est un flic, Quinn. Ils ont fait l’école de police ensemble – Quinn, major de promotion, qui se trouvait toujours plus malin que les autres ; Deeks, le clown de la classe – qui a enchainé divers occupations avec plus ou moins de succès (avocat, agent fédéral, touche à tout-génial en rien) ; Quinn, devenu le bœuf-carottes qui fout des flics en taule. Il en faut ! Son patron l’a envoyé, pensant qu’un visage connu aiderait à faire accélérer les choses. Deeks a besoin d’aide, il a tiré sur un type désarmé ; en échange, il les aide à attraper la taupe qui renseigne Fisk. En l’occurrence, Bates...

310 LA 4.png
310 LA 5.png










Pendant ce temps, Monica arrive dans la cour d’un vieil entrepôt. Sam et Callen l’ont suivie et de loin la prennent en photo, surtout quand un type échangent quelques mots avec elle. Malheureusement l’homme est de dos, porte une casquette, et ne leur montre jamais son visage. Sam veut le suivre quand il quitte l’avocate, mais Callen l’arrête. La jeune femme n’a pas bougé, bloquant le passage : elle protège les arrières de son contact ! Mais elle tient en main un dossier qu’il vient de lui remettre : un dossier de police marqué confidentiel. Par radio, Eric leur apprend d’une part que l’homme à la casquette connaît manifestement les caméras du coin et comment les éviter, et d’autre part que Fisk a payé l’intégralité des frais de scolarité de Monica Lee. Autrement dit, celle-ci ne parlera jamais s’ils l’arrêtent maintenant...

Kensi, à l’annexe avec Bates, essaie de joindre Deeks – parti surfer selon son répondeur. Elle n’a pas pu retrouver la trace de l’enquêtrice du bureau du procureur, Angela Tully, qui s’est évaporée. Le lieutenant la jauge. Lui, l’ancien de l’Intelligence service, qui a conduit des interrogatoires pendant l’opération « tempête du désert », sait qu’elle lui ment quand elle dit que Deeks n’était qu’un équipier comme les autres. Il ne veut pas retravailler avec Marty s’il reste fidèle au NCIS. Kensi lui demande ce qu’il sait d’Angela mais il répond qu’elle est du bon côté et que c’est tout ce qu’il faut savoir. Avant de l’informer que Deeks a juré qu’il ne bosserait plus jamais avec une femme, et de prendre congé en la laissant de nouveau interloquée. Eric lui évite de trop penser en lui transmettant l’adresse d’un hôtel où elle devrait trouver la fameuse Angela. Elle y a reçu deux coups de fil – un de sa mère...et un de Bates !

Deeks et Quinn cheminent côte à côte. On apprend que Quinn aurait pu intégrer Harvard...et a fini flic ! Marty feuillète un dossier, pendant que Quinn lui explique que Bates touche des pots de vin depuis des années. Impossible de le prouver, et c’est là que Deeks intervient : il va s’introduire dans le bureau de Bates, et copier le disque dur de son ordinateur portable sur une clé USB que lui remet Quinn – qui lui-même montera la garde et le préviendra du retour de Bates ! Qu’est ce qui pourrait bien foirer, se demande Deeks en regardant la fameuse clé USB...

Kensi frappe très discrètement à la porte d’une chambre d’hôtel, puis la force et entre tout aussi silencieusement, son arme à la main. Quelqu’un prend une douche dans la salle de bain. Kensi murmure « ménage», et se dissimule derrière l’armoire quand l’eau cesse de couler. Angela sort de la salle de bain, Kensi lui annonce son arrestation. L’autre ironise : dans le temps elle pouvait disparaître dans la nature pour 24h sans subir ce genre de conséquences- mais Kensi est trop jeune pour s’en rappeler. L’agent fédéral lui apprend que Fisk a une taupe au sein de la police, et qu’elle est la principale suspecte. Angela ne s’émeut pas : Bates répondra d’elle – il est du bon côté. Ses mots font tilt dans l’esprit de Kensi : Angela et Bates sont amants ! Tully le lui confirme, et dit avoir « disparu » pour faire le point : elle a rompu avec un type (trop jeune !) pour se mettre avec Bates – qui veut une famille tout de suite. Kensi transige pour une liberté surveillée : des agents à la porte, une écoute téléphonique.

Pendant ce temps, Deeks se glisse dans le bureau de Bates et commence à télécharger son disque dur. Dans le couloir, des bruits de voix le rendent nerveux. Mais c’est carrément la panique qui l’envahit lorsque Quinn lui envoie un message comme quoi Bates est de retour ; Heureusement, quelqu’un interpelle celui-ci devant la porte; quelques secondes de répit qui permettent à Deeks de terminer le téléchargement et de sortir d’urgence...par la fenêtre. Oui, mais voilà, le bureau de Bates est au 11ème étage ! Voilà Deeks sur le rebord de la fenêtre, au-dessus du vide, alors que Bates pénètre dans son bureau. Deeks se déplace lentement. Il ne faut pas qu’il soit vu, certes, mais son gant qui lui échappe et entame une chute interminable n’est pas fait pour le rassurer. Son téléphone vibre- et en plus c’est Bates ! Qui lui dit qu’emblée qu’il est dans les ennuis jusqu’au cou...Deeks demande quelques précisions. Bates lui raconte que Kensi ne veut plus entendre parler de lui ; et qu’il le remet sur l’affaire Fisk – s’il lui donne les infos du NCIS. Deeks longe la corniche ; perché aussi haut, il a besoin de ses 2 mains ! Il met son téléphone dans sa bouche ; gagne la fenêtre ouverte et se jette à l’intérieur du bureau voisin (vide). Bates entend le bruit bizarre de son corps qui roule à terre ; mais Deeks assure que tout va bien (ce qui est maintenant le cas). Le flic conclut par une menace : si Deeks lui ment, s’il se met en travers de sa route vis-à-vis de Fisk, il le tue ! Deeks, assis par terre, récupère...et reçoit 5 sur 5 le message...

310 LA 6.png
310 LA 7.png










Dehors, il rejoint Quinn pour lui remettre la clé USB. Il lui fait part de ses doutes : si Bates se rend compte de ce qui vient de se passer, est-ce que Quinn le soutiendra vraiment? La réponse est oui, mais pourquoi cette question ? Parce qu’il est le genre de type qui n’inspire pas confiance...Quinn regarde Deeks dans les yeux pour lui répondre que, peut-être, il essaie de changer ça. Et il s’éloigne, sous le regard songeur de Marty.

Kensi est au QG et court derrière Nell : elle veut des nouvelles du type que Deeks a refroidi ce matin. Mais la jeune femme a oublié de s’en occuper. Kensi n’est pas dupe : Nell n’oublie jamais rien ! Celle-ci avoue : elle leur avait dit que ça ne marcherait pas ...

Eric briefe Callen et Sam dans la salle des OPS. Monica a passé un coup de fil dans une cabine à 2 rues du commissariat de police juste après leur visite- elle a reçu ces derniers jours de nombreux appels, tous de téléphones publics proches de la zone. Donc la taupe est bien un flic, ou quelqu’un qui travaille étroitement avec eux ; et Fisk a le champ libre. Si cette taupe n’est pas neutralisée, ils peuvent dire adieu au RDX.

Kensi les rejoints, très énervée : ils l’ont laissée dans l’ignorance ! Callen se retourne, pourvu qu’elle n’ait pas torturé Nell ! Kensi continue : le type descendu par Deeks est un agent du NCIS bien vivant, à qui ils ont collé de faux tatouages pour qu’elle croie que Deeks avait flingué un homme désarmé. Mais pourquoi ? Il fallait convaincre la police et Bates de couper les liens avec eux et de reprendre Deeks. La femme agressée est aussi une des leurs. Toute l’histoire était un piège. Kensi réalise qu’elle avait senti que leur position loin des évènements n’était pas crédible. Mais elle est passée par de tels moments toute la journée ! Sam la regarde en penchant la tête : sur l’ordre d’Hetty !

Hetty qui justement est avec Deeks à l’annexe. Elle lui montre la photo prise par Callen de l’homme qui a donné un dossier confidentiel à Monica. Lui non plus ne peut identifier un type de dos en veste de cuir noir et une casquette sur la tête. Bates l’appelle à cet instant. Il le met au courant d’un rendez-vous entre Fisk et les Aryens pour le jour même ; réunion et intervention tenues secrètes jusque là pour éviter toute fuite. Hetty se charge de prévenir Callen ; et sur une question de Deeks, lui dit que sa partenaire va très bien...

Bates descend d’un fourgon bleu, et par radio indique à Deeks qu’ils interviennent dès que les Aryens se pointent pour la transaction – et que Fisk est à lui ! Plus loin, Sam et Callen sont dans leur voiture et demandent à Eric de prévenir la police qu’ils sont là – en arrière garde. Sam se demande comment Bates- s’il est la taupe- va bien pouvoir la jouer. Ils ne vont pas tarder à le savoir, Fisk arrive.

Deeks garé dans la rue voit Bates monter dans la voiture stationnée (loin) devant – et entend sa propre portière arrière s’ouvrir. C’est Kensi qui se glisse derrière lui ; le visage fermé. Deeks lui dit qu’elle est sacrément mignonne quand elle dans une colère meurtrière. Mais Kensi répond froidement qu’il y a 11 manières de lui trancher la gorge d’où elle est sans même s’énerver. Il s’excuse à sa manière, il a agi pour la protéger ; pour les protéger ; pour protéger le truc qu’il y a entre eux...Comme il s’enferre, il propose d’en parler devant un verre plus tard, mais Kensi est prise tous les soirs pour le restant de sa vie. Mais ce qui se passe dans la voiture de Bates les interrompt : le lieutenant vient d’enfiler une veste en cuir, une casquette de baseball...Deeks comprend qu’il est vraiment la taupe ; et ça le déçoit ...

Son téléphone sonne : c’est Quinn. Qui lui apprend que Bates vient juste de recevoir un appel de Monica, qu’ils ont rendez-vous près d’une Sedan rouge dans un entrepôt désaffecté. Justement, Bates démarre...Quinn demande à Deeks de ne surtout pas le perdre de vue : son témoignage sera capital. Deeks commence à demander ce qui va se passer pour le raid, et puis laisse tomber. Il faut qu’il se dépêche de démarrer et pister le lieutenant. Kensi avertit les autres qu’elle est avec lui, et où ils vont.

Dans leur voiture, Sam et Callen hésite : les explosifs sont là. Faut-il risquer de les perdre ? Si Deeks et Kensi se chargent de Bates, restent à leur charge Fisk et le RDX – sans compter les gardes du corps de Fisk, une équipe de néo-nazis et une escouade de la SWAT dont ils ne sont pas certains que les membres seront de leur côté...Faut vraiment aimer les mardis !

310 LA 8.png
310 LA 9.png










Bates s’est garé près d’une Sedan rouge dans la cour d’un entrepôt abandonné. Deeks dissimule sa voiture derrière de vieux camions, et essaie de se rapprocher du lieutenant ; Kensi entreprend de faire une ronde dans les environs. Et tombe en arrêt devant une voiture récente qui tranche dans le quartier ; elle jette un œil à l’intérieur et voit, posée sur le siège passager, une veste de cuir noir...Elle envoie immédiatement le numéro d’immatriculation à Eric pour identification. Et le propriétaire est...John Quinn !! Kensi réagit immédiatement : il faut prévenir Deeks !

Nell fait part de sa dernière trouvaille à Eric : Quinn a fréquenté les meilleures écoles depuis ses dix ans : des centaines de milliers de dollars ont été dépensés en frais de scolarité dans des écoles privées et des universités par une obscure entreprise bidon appartenant à Fisk.

Dans la voiture de Sam, les deux agents voit arriver les Aryens, au moment où Kensi les appelle : Quinn est la véritable taupe ; mais déjà la brigade du SWAT passe à l’action. Sam démarre son moteur. Callen dit à Kensi de rester avec Deeks, eux s’occupent de Fisk.

Lequel reçoit un coup dé téléphone alors qu’il discute avec les Aryens au milieu d’une casse-auto. C’est Quinn qui lui hurle qu’il va y avoir un raid. Aussitôt Fisk relaie « Raid » et commence à fuir ; c’est la débandade pour les deux équipes de malfrats – le fourgon de la SWAT déverse ses policiers, Sam et Callen sont sur leurs talons. Une fusillade éclate, les deux agents du NCIS y prennent leur part ; Callen sauve la vie de Sam en le prévenant d’un tireur derrière lui. L’officier de la SWAT hurle qu’il y a un fuyard, juste quand G voit Fisk entrer en courant dans un bâtiment. Sam et lui le poursuivent, et abattent au passage le chef des Aryens. Puis Fisk se prend un violent coup de coude par Sam alors qu’il contournait des étagères. Le choc l’envoie à moitié groggy par terre. Sam ricane : elle est où sa classe, maintenant ! Déjà Sam ouvre une mallette : elle contient bien le RDX. Mais il y a quand même un gros problème : au-lieu des 20 pains d’explosifs, il n’en compte que 17...Fisk jure qu’il n’y est pour rien ; et que le seul a avoir eu accès à ce lieu est...Quinn. Réagissant immédiatement, Callen demande à Kensi de lui dire où est Deeks tout en quittant le garage ; Sam jette aux membres de la SWAT de s’occuper de Fisk avant de courir derrière lui.

Dans Market Street, Bates est au téléphone. Il appelle Quinn, mais tombe sur sa messagerie ; il laisse un message lui conseillant de ne pas lui faire perdre son temps. Deeks a entendu, et décide de se montrer. Bates le met en joue : est-ce qu’il travaille pour Fisk ? Marty lui répond doucement non ; le téléphone du lieutenant sonne, c’est Quinn – Deeks explique rapidement ce qu’il vient de réaliser : Quinn se sert de l’un contre l’autre, pour les piéger tous les deux en les faisant passer pour les hommes de Fisk. Bates hésite : il a rendez-vous ici avec Quinn pour coincer ensemble l’avocat de Fisk ET la taupe. Deeks lui jure qu’il ne ment pas. Bates baisse son arme : il le croit.

Pendant ce temps, Sam se gare en catastrophe derrière Kensi – G et lui la préviennent que Quinn a 3 pains d’explosifs. Elle comprend en un éclair : c’est la sedan rouge ! Et elle se rue vers son équipier. Sam tente de la retenir mais déjà elle hurle que la voiture est piégée ; Bates et Marty fuient aussitôt mais trop tard : la voiture explose ! Elle s’envole, retombe sur une autre épave voisine. Le souffle est phénoménal ; heureusement, les 2 hommes et Kensi n’étaient plus dans la zone dangereuse. Ils sont projetés à terre mais ne sont pas blessés.

Sam reconnaît Quinn qui s’enfuit près d’eux ; les deux agents le coursent et l’empêchent de prendre sa voiture en tirant dans les pneus. Alors Quinn fait front, et pointe son arme vers eux. Ils essaient de la lui faire baisser, mais en vain. En fait, les parents de Quinn ont été tués par balles sous ses yeux quand il n’était qu’un gamin. Et l’ont piégé en lui laissant de quoi faire son chemin ; le jour de son bac, un type s’est pointé : le fric venait de lui, il lui devait un service en échange. Il devait se faire flic – ou il serait tué ; Fisk ne lui a jamais laissé le moindre choix. Deeks rejoint ses copains qui brandissent toujours leurs armes ; puis Kensi, puis Bates. Quinn continue son histoire : il avait failli pouvoir devenir propre. Il était tombé fou amoureux de quelqu’un qui l’écoutait et pourrait l’aider, Angela Tully. Alors quand il avait appris pour elle et Bates...Elle ne se doute pas à quel point il tient à elle ! Il avait pensé faire coup double : se débarrasser à la fois de Bates ET de Fisk. Deeks s’est rapproché de Quinn, qui braque toujours son flingue mais ne s’en sert pas. Il frappe vif comme l’éclair, l’arme tombe ; Il empêche Quinn de tomber, le maintient contre la voiture ; celui-ci sourit tristement : il suppose qu’il a une dette envers lui...Mais Deeks le pousse vers Sam et Callen : il ne lui doit rien du tout ! Les deux agents s’emparent de la taupe ; Callen ne perd pas de temps : s’il veut vraiment se rendre utile, il n’a qu’à commencer par l’avocat de Fisk...

Deeks soupire. Bates s’approche de lui : finalement, le NCIS est sa vraie maison, il vient de s’en rendre compte ; Marty confirme : il se sent chez lui là-bas. Bates ajoute qu’il est encore l’un des siens – il faudrait le rappeler au Svengali buveur de thé ; mais en empêchant cette femelle Ninja de lui partir après !

La dame en question est dans l’armurerie avec Kensi, qui a compris qu’Hetty savait que Bates viendrait vérifier auprès d’elle que la rupture avec Deeks était réelle. Mais la colère et l’impuissance qu’elle a ressenties alors, elle ne les avait plus connues depuis ses 15 ans... Hetty sait cela aussi : depuis que la police militaire est venue lui dire qu’ils n’avaient aucune explication sur la mort de son père. C’est pour ça qu’elle était certaine que Kensi était LA personne qui pourrait couvrir l’histoire de Deeks. Elle ne voulait prendre aucun risque. Mais elle lui accorde qu’elle a maintenant une dette envers la jeune femme ; qui prend acte !

Moment de relaxation pour Sam et Callen sur le canapé du bureau. Deeks est silencieux, à côté d’eux. Callen cherche toujours à percer le mystère de la fameuse « classe » - pas de montre en or ; pas de voiture cool ; G tient sa solution : courir parmi les débris fumants d’une voiture piégée, en portant des vêtements de marque, pour attraper un sale type !

Kensi apparaît : elle veut savoir si Deeks a vraiment prétendu ne plus vouloir bosser avec une femme. Marty répond qu’il ne pensait pas à elle comme une femme en disant ça ; bien sûr, elle en est une, puisqu’elle a – et de la main il dessine une courbe pendant que ses yeux se fixent sur sa poitrine. Il ne sait pas trop, elle est ...Kensi !

310 LA 10.png

Celle-ci qui a suivi son regard se rembrunit, et lui rétorque...Bon retour parmi nous- je suppose ! Et elle tourne les talons, rageusement. Deeks se rend compte de sa gaffe et tente de la rappeler : ce n’est pas ce qu’il a voulu dire, c’était censé être un compliment – il cherche du secours auprès de G et Sam : le premier lui dit que « la classe regarde », et le deuxième finit : « la classe ne reconnait rien » !!

Alors Deeks implore Hetty, qui passe dans le coin, de lui donner un conseil !

Phrase d'Hetty : Les haineux haïront.

Source : lien

Évènements majeurs de l'épisodeModifier

à venir...

CastingModifier

Personnages réguliersModifier

Personnage Acteur Fonction
G. Callen Chris O'Donnell Agent Spécial du NCIS
Sam Hanna LL Cool J Agent Spécial du NCIS
Kensi Blye Daniela Ruah Agent Spécial du NCIS
Marty Deeks Eric Christian Olsen Agent de liaison LAPD
Eric Beale Barrett Foa Technicien informatique
Henrietta Lange Linda Hunt Directrice des opérations
Nell Jones Renée Felice Smith Technicienne informatique

Autres personnagesModifier

  • Détective John Quinn (Michael Weston)
  • Lieutenant de la LAPD Roger Bates (Patrick St. Esprit)
  • Clarence Fisk (Cyrus Farmer)
  • Monica Lee (Jamie Elle Mann)
  • Angela Tully (Mary Paige Keller)

Diffusion & AudiencesModifier

Pays Diffusion Audience
Drapeau USA.png 22 novembre 2011 sur CBS 14,10 M
Drapeau Canada.png 22 novembre 2011 sur Global 2,23 M
Drapeau France.png 8 juin 2012 sur M6 4,10 M

Galerie photosModifier

  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo

VidéosModifier

NCIS LA 3x10 - "The Debt" Promo (HD)00:20

NCIS LA 3x10 - "The Debt" Promo (HD)

Promo

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard