FANDOM


La traque
1x22 01 (L.A.)
Saison
Épisode

22
Titre (V.O.)
Hunted
Première diffusion (USA)
11 mai 2010
Première diffusion (France)
23 juillet 2010
Écrit par
Corey D. Miller
Dirigé par
Steven DePaul
Épisode précédent
Épisode suivant


La traque (VO: Hunted) est le vingt-deuxième épisode de la première saison de NCIS: Los Angeles.

SynopsisModifier

Les agents Blye, Hanna et Callen enquêtent sur une attaque d'un avion privé, visant à récupérer le chef d'un groupe terroriste. Pour cela, Sam doit demander l'aide d'une vieille connaissance.

Intrigue de l'épisodeModifier

122 LA

Près des pistes d’un petit aéroport privé de Van Nuys, deux jeunes s’amusent à deviner avant l’autre le modèle de chaque appareil qui atterrit devant eux. L’un d’eux est aidé par des jumelles numériques. Lorsqu’un avion totalement anonyme se pose, ils pensent à l’arrivée d’une célébrité voyageant incognito, et le deuxième sort un caméscope. Un « garde du corps » inspecte les alentours du haut de la passerelle, un autre attend devant une voiture arrêtée portières ouvertes près de l’avion. Un homme de couleur escorté par un garde apparaît à la porte de l’appareil. Il est menotté. Les gardes du corps doivent être des policiers ! Mais brutalement un petit camion de l’aéroport vient heurter la voiture, des hommes armés descendent et ouvrent le feu, des policiers tombent, les assaillants aussi.

NCIS LA générique


Au QG, l’équipe récupère du choc de la mort de l’agent Vail : Sam boxe, Nate parle avec Kensi, G. contemple la figurine Bobble Head, Hetty la photo de Dom…Eric vient confier à G. son malaise devant les « hautes autorités », sa préférence pour les ordinateurs. On comprend qu’il était interrogé par le Directeur Vance en personne quand celui-ci les interrompt. Il est ici pour vérifier les procédures et classer les rapports. Et donc demande à G. si son rapport est terminé. Devant la tête de G., il reformule la question, pour savoir si Callen a commencé son rapport. Le ton est sec ! Hetty intervient en disant que l’enterrement de l’agent Vail ne date que de deux jours ! Et demande à Vance si cette comédie doit vraiment continuer. Ce qui plonge G. dans la plus profonde perplexité, d’autant plus quand elle ajoute que, même si elle ravie de pouvoir discuter face-à-face avec son directeur, il ne la fera pas changer d’avis pour autant. Mais Callen n’a pas le temps d’essayer de comprendre, le téléphone sonne dans la poche de Leon Vance, il y a une urgence.

A l’étage, Vance commente les vidéos prises par les 2 jeunes à l’aéroport. Il s’agissait d’un transfert de prisonnier effectué par la police militaire, qui compte un mort et 2 blessés (dont un dans un état critique) dans ses rangs. Mais si le visage du prisonnier évadé est inconnu de l’équipe, son nom leur est malheureusement familier : Ala A Din Keshwar ! Il était bien détenu secrètement par des américains, en l’occurrence l’armée, ce qui veut dire que le CID va mener l’enquête. Même si le NCIS ne négocie pas avec les terroristes, tout le monde est furieux d’apprendre la nouvelle en même temps que l’évasion. Vance charge Callen de mettre la main sur Keshwar à tout prix, pendant que lui se battra avec l’administration.

Sam et Callen se rendent à l’aéroport, où le Major Rick Medina est déjà au travail. Entre Sam et lui, la tension est immédiate. Vance ayant passé un savon au patron du Major, lequel patron a fait de même sur Medina, ce qui ne l’a pas mis dans de très bonnes dispositions pour les accueillir. Il leur apprend que Keshwar a été arrêté aux Philippines. Le NCIS veut l’affaire, ce sont des hommes de Medina qui sont morts, mais l’aéroport est à Los Angeles. Le Major propose donc de jouer carte sur table, et livre ses informations. Un des assaillants, Mike Pierce, était un employé de longue date de l’aéroport, responsable de l’équipe au sol, les deux autres étaient nouveaux. Tous les trois sont morts. La responsable de l’aéroport est Susan Brosnan. Celle-ci, interrogée par Sam et G., leur explique que l’équipe à terre doit nettoyer l’appareil et faire le plein, donc a connaissance des avions qui se posent, mais pas de la liste des passagers. Pour l’avion en question, elle-même n’avait aucune idée de cette liste, pas même qu’il était affrété par l’armée, et donc Pierce n’a pas pu avoir ces informations par elle. Ce petit aéroport est utilisé pour ses qualités de discrétion payées au prix fort. Brosnan leur donne l’adresse de Pierce, qui était marié. A l’arrivée chez les Pierce, alors que Sam se demande qui il déteste le plus, entre Brosnan et Médina, G. lui dit qu’il donne l’impression de les détester autant l’un que l’autre...Des traces de sang sur la porte d’entrée les font dégainer leurs armes et entrer prudemment dans la maison, où les traces de sang conduisent dans la cuisine : Mme Pierce est par terre, gravement blessée, et n’a que le temps de supplier G. de « sauver son mari ».

122 LA 2
122 LA 3










Une rapide inspection des lieux permet de conclure que Mme Pierce était retenue prisonnière chez elle, pour forcer son mari à respecter ses engagements, et devait être éliminée ensuite pour détruire toute piste éventuelle, protégeant efficacement la fuite de Keshwar. Qui peut être n’importe où maintenant. L’équipe scientifique du NCIS ne pouvant être sur place avant au-moins 3 heures, Kensi se charge des recherches au domicile des Pierce. Et redonne espoir à Sam et Callen en découvrant que Pierce était un pilote. Sa mort prive sans doute les fugitifs d’une évasion par les airs.

Sam et G. retournent au QG où Eric a trouvé sur les vidéos des jeunes un indice intéressant : le van ayant sans aucun doute évacué Keshwar, apparaît sur les bandes, posté en surveillance. Aucune plaque, mais un autocollant « Hourra pour Hollywood » qui suffira au kaléidoscope pour le retrouver. Et la photo de Keshwar est diffusé partout, à la télé, sur internet, il ne peut prendre ni train, ni bus, ni avions. Eric leur dit qu’il est un rat pris au piège. Mais G. le voit plutôt comme une aiguille dans une botte de foin. Même si cette aiguille est très reconnaissable. Le problème est qu’ils n’ont plus personne (en vie !) lié à Keshwar ou au Talib al Jihadiya. Personne ? Si, Moe. Disparu depuis la mort de Dom, malgré les efforts d’Eric pour le retrouver, depuis 5 jours. G. par expérience indique qu’un ado dans la rue se cachera là où il trouvera d’autres jeunes : Venice, Santa Monica ou Hollywood. Sam rappelle que Moe se sentait tout petit devant l’océan, G. décide qu’Eric doit concentrer sa recherche sur Venice, et continuer vers l’est. Pour Sam, cependant, c’est une deuxième aiguille à trouver dans la botte de foin.

A l’extérieur du QG, Vance au téléphone parait très énervé. Hetty arrivée dans son dos s’amuse de ses ennuis avec la bureaucratie tatillonne. Le directeur cherche à savoir pourquoi le NCIS n’a pas été tenu au courant au sujet de Keshwar. Hetty trouve qu’effectivement, ils semblent donner beaucoup sans obtenir rien en échange. Hetty fait remarquer à Vance qu’il ne semble pas vouloir se retrouver seul avec elle, sachant parfaitement qu’elle ne fera pas ça devant son équipe. Elle sait que, tous les deux ils ont souffert de nombreuses disparitions dans leur entourage, mais celle d’un de ses agents lui est insupportable. Elle avait juré que la mort de l’Agent Sullivan, la 1ère, serait la dernière ; vaine promesse qui ne lui laisse que le choix de...lui remettre sa lettre de démission

A l’annexe, G. se sert du café pendant que Sam, assis sur le coin d’une table, est perdu dans de tristes pensées. G. le menace de ne plus mettre que des airs de comédies musicales dans la voiture, s’il continue à se taire. Il lui suggère de parler à Nate, ou à lui. De lui dire qu’il se sent responsable de la mort de Dom, que peut-être s’il l’avait mieux formé, il n’aurait pas été enlevé ; que s’il était arrivé quelques secondes plus tôt, il serait peut-être encore en vie. Exactement ce que pense Sam, qui ne voit pas l’intérêt d’en parler. Alors G. « répond » qu’il faut qu’il arrête de penser comme ça, qu’il a fait tout ce qu’il pouvait, que la mort de Dom est particulièrement injuste parce qu’il était tellement jeune, et ne méritait pas ça ; que Sam pourrait dire qu’ils ont déjà perdu du monde avant, que tous les deux seraient d’accord pour trouver que cela ne rend pas les choses plus faciles pour autant...Les yeux dans les yeux, G. ajoute « Tu pourrais dire que tu est triste. Tu sais quoi ? Moi aussi ». Et ce qui passe d’un regard à l’autre fait du bien à Sam...

A ce moment, Eric leur dit qu’il a trouvé une de leurs aiguilles : Moe ! A grande vitesse, les 2 équipiers se rendent sur les lieux et interceptent Moe qui tente de s’enfuir en les voyant arriver. Il menace Sam avec un couteau, G. le met en joue. Sam lui dit qu’ils savent qu’il a aidé Dom à s’échapper. Finalement, Moe se rend, après avoir appris que Dom ne s’en était pas sorti.

122 LA 4
122 LA 5










A l’annexe, c’est Sam qui mène l’interrogatoire. Sous les yeux de Vance, qui demande à Callen si Moe va passer de leur côté. G. sait seulement que Sam est leur meilleur atout pour ça. Il profite de ce tête-à-tête avec le Directeur pour lui demander s’il a vérifié les procédures. Mais Vance n’a jamais eu le moindre doute : personne n’a fait la moindre erreur dans l’affaire Vail. Ce qui étonne G., qui ne comprend pas pourquoi, dans ce cas, Vance est venu jusqu’ à L.A. Le directeur lui explique qu’il voulait savoir comment son équipe se sentait. G. trouve qu’ils vont plutôt bien. Même Hetty, qui non seulement garde ses sentiments sous le manteau mais les coud dans la doublure avant de recouvrir le tout de Kevlar, lui semble réagir mieux que ce qu’il craignait (surtout aux vues de ce qui s’était passé en 99 avec l’agent Sullivan).Peut-être que cette fois les choses sont différentes. Pendant que Callen parle, Vance sort la lettre de démission de Hetty, attend que G. l’ait remarquée puis la remet dans la poche intérieure de sa veste, sans explication. Les 2 sont d’accord : cet endroit s’effondrerait sans Hetty.

Pendant ce temps Sam s’explique avec Moe mais n’arrive pas à le convaincre. Moe n’a plus confiance en personne. Et Kensi entame ses recherches dans l’atelier de Pierce, bientôt « secondée » par Nate (qui manque se faire tirer dessus pour avoir pénétré dans l’atelier sans prévenir la jeune femme). Celle-ci lui avoue que la liste des hommes qui meurent autour d’elle commence à être longue : Dom, mais aussi son Père, son ex petit ami, son ancien partenaire...Difficile de s’engager après ça. Avant que Nate ait pu la réconforter, Kensi a remarqué une photo d’avion (dont elle connaît le modèle..) accroché au mur parmi des cadres de voitures. Intriguée, elle le soulève : il dissimule un coffre, dans lequel 50.000 $ voisinent avec un plan de vol Los-Angeles-Mexico ! Bingo, la preuve que Keshwar n’a plus de chauffeur !

Au QG, Vance fait un nouvel essai auprès de Hetty. Il lui dit qu’il est inacceptable qu’elle ait recopié au mot près, en changeant seulement la date, la même lettre de démission que celle ayant suivie la mort de l’agent Sullivan. Mais Hetty lui explique son point de vue. Ses agents, elle les choisit, elle les évalue, elle les forme, cela lui prend du temps, de l’énergie, elle y met tout son cœur, et au bout du compte, ils meurent, prouvant qu’elle n’est pas taillée pour ce travail, contrairement à ce que pense Vance. Elle en a seulement les compétences. Un appel d’Eric les interrompt : le van est localisé.

Arrêté sur un pont, le van est déjà cerné par les hommes du CID, qui se préparent à donner l’assaut sous les ordres de Medina. Sam et G. ont du mal à comprendre comment ils peuvent être déjà là, mais les questions doivent être remises à plus tard. Nate, arrivé avec Kensi, s’aperçoit que les hommes prient. Comprenant ce que ça signifie, Sam et G. tentent de convaincre Medina de se mettre à l’abri avec ses hommes. Ceux-ci ne bougent pas, mais avant qu’ils attaquent, le van explose. Keshwar n’était pas à l’intérieur.

122 LA 6
122 LA 7










Sam montre à Moe des photos des corps retrouvés dans le van. Il sait que cela aurait pu être celui de Moe. Il a besoin de retrouver la confiance de l’adolescent. En voyant les photos de trois de ses anciens compagnons du centre de la jeunesse, de ces cadavres mutilés, Moe parle. L’un de ces jeunes a un frère à Los Angeles, nommé Tarik Hassan. Eric retrouve sa trace dans le fichier des terroristes recherchés, localisé pour la dernière fois au Soudan, mais identifié par l’ordinateur comme un des tireurs de l’aéroport. Comment cet homme a-t-il pu se retrouver parmi le personnel de l’aéroport. Brosnan va devoir s’expliquer. Elle leur avoue alors que les gens très fortunés pour lesquels elle travaille lui paient en liquide des extras, de la nourriture particulière, des boissons, des filles... Quelqu’un qu’elle n’a jamais vu lui a demandé de trouver un job pour ces hommes, lui fournissant leurs papiers, contre une très grosse somme. Qu’elle ne pourra sans doute jamais dépenser.

G., de retour au QG, fait une petite visite à Hetty, qu’il trouve au milieu de cartons. Il pense qu’elle a attaqué son nettoyage de printemps (par le vide !). Mais quand il aperçoit son journal intime dans un des cartons, il devine que c’est autre chose, son journal intime ne peut pas faire partie du nettoyage de printemps. Il pense à un changement de QG. Non ! Est-ce que Hetty déménage ?.. «  Vous n’êtes quand même pas virée ? » «  Bien sûr que non ! » «  Vous ... partez ? » «  Je démissionne, ce n’est pas pareil ! » Mais G. ne voit pas de différence ! Hetty lui explique qu’il est temps pour elle de profiter de la vie ! G. n’est pas dupe, et lui dit que si elle veut endosser la responsabilité de la mort de Dom, il lui faut rester aux commandes ! Hetty s’insurge contre cette interprétation, il n’est pas question pour elle que la mort d’un agent puisse influencer le chois de ses occupations. G. lui rétorque que c’est bien ce qu’elle fait, pourtant ! Et que c’est une des choses qu’il adore en elle. Qu’elle ne doit pas partir. Mais Hetty, bien que très émue, lui dit que sa décision est irrévocable.

122 LA 8
122 LA 9










Sam, G. et Kensi essaient de trouver comment Keshwar peut sortir du pays, qui pourrait accepter son argent ? Sam a une lumière : les mêmes personnes qui se font faites payer pour faire entrer Moe ! Celui-ci est revenu en bateau, il ne sait pas lequel, mais il battait pavillon turc. Eric retrouve un cargo turc arrivé à Los Angeles 10 jours plus tôt, mais le temps presse, il quitte le port dans une heure. Les 3 agents se précipitent, pendant que le directeur Vance transmet l’information au CID. Le garde en faction devant la passerelle d’embarquement voit s’avancer vers lui un couple visiblement ivre, pressé d’accéder à sa cabine de luxe. Un G titubant estime qu’avec le prix de cette croisière, plus l’argent dépensé pour Kensi, il est temps de pouvoir profiter de leur cabine ! Il n’écoute pas le garde lui expliquer qu’ils se trompent de bateau. Jouant son rôle à la perfection, il amène le garde à se pencher vers lui... et Kensi en profite pour le neutraliser sans aucun bruit. G. estime qu’il en a pour son argent ! Sur le pont, Sam immobilise un homme avant qu’il puisse atteindre son arme, et, le menaçant de le rendre aveugle et paralysé, lui disant qu’ils savent que Keshwar est à bord, apprend que ce dernier est à la proue. Ils doivent abattre 2 hommes avant de gagner l’avant du bateau, mais un troisième est descendu ... sans qu’aucun des agents ne tirent. Ont-ils eu des renforts ? C’est Medina qui est là, trainant Keshwar menotté. Il les remercie pour la diversion, mais entend bien garder son prisonnier. Il dit que c’est Vance qui l’a prévenu.

G. demande à Vance, qui confirme que, pour que les agences puissent travailler ensemble, il a prévenu Medina que Keshwar était sur un cargo turc. G. soupire, et lui apprend que Medina les a devancés, qu’il emmène Keshwar en détention. Mais Vance n’a pas eu le temps de dire à Medina de quel bateau il s’agissait : il avait raccroché avant ! G. rattrape Keshwar et Medina. Celui-ci choisit de mourir.

Sam explique à Moe qu’il va être jugé, mais que l’aide qu’il a apportée au NCIS sera prise en compte. Sam assure Moe de son soutien, et celui-ci l’accepte. Ils tombent dans les bras l’un de l’autre. Au QG, Vance est percuté « accidentellement » par G., mais cela semble curieusement le réjouir. Il propose le poste d’Hetty à son agent, qui le refuse poliment. Vance retourne à Washington, pendant que G. veut trinquer avec Hetty à sa retraite. Celle-ci est étonnée qu’il ne soit pas en rogne contre elle, mais il se dit plutôt jaloux : à elle, les grasses matinées, les longs repas entre amis, les parties de canasta interminables...Hetty lui dit que c’est trop tard, Vance est parti avec sa lettre de démission. « Cette lettre ? » G. sort la fameuse lettre de la poche arrière de son jean. Hetty, estomaquée et énervée, lui demande si Vance la lui a donnée. Mais G. répond « pas exactement ; vous savez, vous pouvez sortir un gamin de la rue... ». Elle récupère sa lettre, l’enfouit sous ses papiers...et réclame une double dose du whisky que G. est en train de servir !

122 LA 10

Phrase d'Hetty : "Oh et puis flute ! Mettez moi un double."


Source : lien

Évènements majeurs de l'épisodeModifier

  • Nous apprenons qui détenait Ala A Din Keshwar.
  • C'est la deuxième fois qu'Hetty souhaite démissionner.

CastingModifier

Personnages réguliersModifier

Personnage Acteur Fonction
G. Callen Chris O'Donnell Agent Spécial du NCIS
Sam Hanna LL Cool J Agent Spécial du NCIS
Kensi Blye Daniela Ruah Agent Spécial du NCIS
Dr Nate Getz Peter Cambor Psychologue comportementaliste
Eric Beale Barrett Foa Technicien informatique
Henrietta Lange Linda Hunt Directrice des opérations

Personnages récurrentsModifier

  • Mowahd "Moe" Dusa (Ronald Auguste)

Autres personnagesModifier

  • Rick Medina (Yancey Arias), Agent spécial de la CID
  • Susan Brosnan (April Parker-Jones)
  • Ala A Din Keshwar (Evertone Lawrance)
  • Ethan (Mark Saul)
  • Randy (Brian Norris)
  • Linda Pierce (Nondumiso Tembe)
  • Soldat (Zadran Wali)
  • Garde (Taso Papadakis)

Diffusion & AudiencesModifier

Pays Diffusion Audiences
Drapeau USA 11 mai 2010 sur CBS 15,90 M
Drapeau Canada 11 mai 2010 sur Global inconnu
Drapeau France 23 juillet 2010 sur M6 2,43 M

CitationModifier

à venir...

Galerie photosModifier

  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo
  • Promo

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard